Votre blog shopping

Bijoux

Quelles traditions autour de la médaille de baptême ?

Baptiser un enfant ou un adulte n’a pas toujours été un acte pour lequel il était de tradition d’offrir des cadeaux. Mais depuis quelques années, le parrain et la marraine peuvent décider d’offrir une médaille de baptême à leur filleul(e). Ce médaillon est un symbole de protection et peut revêtir plusieurs significations. Voici tout ce que vous devez savoir sur le bijou.

 

Quelle est l’histoire du baptême ?

Le baptême est apparu en même temps que la religion chrétienne et comme la plupart des rites qui ont cours actuellement, il est fortement inspiré de traditions païennes. Par exemple, les Egyptiens avaient recours à des rituels similaires dans le Nil, pour apporter force et vie éternelle. Aux débuts du baptême, il était commun de plonger complètement les bébés et les adultes dans l’eau.

Aujourd’hui, il est plutôt habituel de baptiser les enfants en leur versant simplement un peu d’eau sur la tête. D’autres traditions sont apparues au fil des siècles, notamment le fait d’offrir une médaille de baptême pour la cérémonie.

 

Pourquoi offre-t-on une médaille de baptême ?

Il n’a pas toujours été de tradition d’offrir une médaille de baptême à l’occasion de cette cérémonie. Durant les derniers siècles, il était plutôt commun d’offrir de l’argenterie au sein des familles aisées mais il s’agissait surtout d’un cadeau de naissance (c’est d’ailleurs de là que vient l’expression “Naître avec une cuillère en argent dans la bouche”). 

C’est seulement à partir du XIXe siècle et de la démocratisation du bijou que la médaille de baptême est devenue une tradition. Aujourd’hui, la majorité des bijoutiers propose plusieurs modèles de médailles de baptême en or ou en argent et qui présentent des gravures différentes. Il est aussi possible d’offrir l’un de ces médaillons à l’occasion d’un baptême civil (aussi appelé baptême laïc).

 

La médaille de baptême est-elle obligatoire ?

Une image contenant personne, intérieur

Description générée automatiquement
Source : https://fr.arthusbertrand.com 

Au fil des années, la médaille de baptême est devenue l’une des traditions les plus importantes de la cérémonie et on a tendance à penser qu’elle est obligatoire pour que l’événement puisse avoir lieu. Il n’en est rien et l’enfant n’a pas besoin d’un collier autour du cou pour pouvoir être baptisé par le prêtre. Vous pouvez en revanche lui demander de bénir le bijou pendant le rituel du baptême afin de lui conférer une importance particulière.

La tradition est toutefois assez claire : ce sont au parrain et à la marraine de l’enfant d’offrir une médaille de baptême pour la cérémonie. D’autres bijoux peuvent évidemment être offerts mais si vous n’êtes pas le parrain ou la marraine, préférez les cadeaux plus simples.

 

Quelle médaille de baptême choisir ?

Avec les années, les bijoutiers ont considérablement étoffé la variété de bijoux disponibles en boutique et il peut être un peu difficile de s’y retrouver. Si vous hésitez sur le modèle à choisir, vous ne vous tromperez jamais en offrant une médaille de Vierge. Pour le baptême, la médaille de Vierge à l’enfant est la plus appropriée mais il est aussi possible de choisir le modèle plus classique de la médaille miraculeuse. Si vous cherchez un autre bijou religieux, la médaille de Saint-Christophe est aussi très appréciée à l’occasion d’un baptême, de même que la médaille d’ange ou la médaille de l’enfant Jésus.

Source : https://pixabay.com/